Cuisines vintage

Retour des cuisines Cubex

cuisines cubex

 

Les très célèbres cuisines Cubex qui ont révolutionné le design entre 1930 et 1965 sont de retour.  Système modulaire 60cm fonctionnel, reprises des poignées, son look avant-gardiste et vintage est de retour pour notre plus grand plaisir.

Cuisine Cubex actuelle

cuisine cubex actuelle

Des modèles de cuisines équipées des années 30 remises au goût du jour

par Anne-Catherine De Bast – Le Soir
Les cuisines Cubex, dessinées par De Koninck dans les années 30 sont rééditées depuis quelques semaines. Avec un look simple, vintage et familier, elles pourraient bien trouver leur public.

La cuisine équipée semble toujours avoir eu sa place dans la maison. Standardisée, construite sur des modules de 60 centimètres, l’électroménager s’intégrant parfaitement dans les cases qui lui sont réservées.

Pourtant, lorsqu’il a dessiné la cuisine « Cubex » dans les années 30, Louis-Herman De Koninck, l’architecte le plus connu du modernisme belge, était un précurseur. « Aujourd’hui, le principe de la cuisine équipée nous semble évident, remarque Xavier De Breucker, à l’origine du projet de réédition du modèle Cubex. Mais à l’époque, il y avait seulement eu deux tentatives de cuisines équipées qui, pour Louis-Herman De Koninck, n’étaient pas assez poussées. Il a donc imaginé une cuisine composée de modules de 60 centimètres, ayant chacun une fonction, tout en menant une réflexion sur l’ergonomie. La cuisine Cubex a eu une place très importante dans le design, elle a mené à la standardisation des équipements sur une base de 60 centimètres dans toute l’Europe.  »

À tel point que Xavier De Breucker et ses deux associés ont décidé de rééditer les cuisines Cubex. À l’heure où le vintage et la recherche des vieux objets sont en vogue, le projet devrait trouver preneurs. «  La cuisine Cubex a un look intemporel, poursuit Xavier De Breucker. De Koninck étant en avance sur son temps, elle a plus un look des années 50 que des années 30. On s’est dit qu’il y avait un intérêt pour le public.  »

Et ce d’autant que le mobilier Cubex « parle » aux Belges. Fabriqué jusqu’au milieu des années 60 par la firme Van De Ven, il a trouvé sa place dans bon nombre de foyers.

Il proposait de multiples agencements, permettant une personnalisation extrême de la cuisine et intégrait les nouveaux équipements ménagers, comme les éviers métalliques ou les frigidaires. Particulièrement efficaces, ces meubles sont souvent restés en place de longues années. Il n’est pas rare de les retrouver dans des maisons ou appartements aujourd’hui encore.

«  Peu d’œuvres du modernisme ont connu une telle diffusion, constate Xavier De Breucker. En plus de rééditer le modèle d’origine, nous proposons un service permettant de restaurer les cuisines toujours en place ou de les compléter, dans une optique de respect du patrimoine. Car souvent elles ont été mal repeintes ou mal remontées et ont perdu de leur cachet.  »

Si la gamme d’origine s’est développée en collaboration avec les architectes et les fabricants d’électroménagers, la réédition s’inscrit dans le même esprit : la société commercialise le produit par le biais des architectes, quitte à mettre les particuliers en relation avec des professionnels.

Des solutions pour intégrer les appareils modernes

Elle travaille avec les fabricants pour offrir des solutions adaptées aux amateurs de cuisine et des solutions à l’intégration des appareils modernes qui n’existaient pas dans les années 30. Des cuisines évolutives donc, comme les avait voulues De Koninck, qui privilégiait la fonction sur la forme.

Des modifications ont été apportées au modèle d’origine pour qu’il réponde aux besoins des cuisiniers d’aujourd’hui en respectant le design et la simplicité initiaux.

Les plans de travail sont ainsi légèrement rehaussés pour s’adapter à la taille moyenne des utilisateurs et la fonctionnalité des portes et tiroirs s’est vue améliorée. Dans l’esprit de limiter l’impact sur l’environnement, le mobilier autrefois constitué d’une ossature en bois massif et de panneaux en multiplis fins, se compose désormais de peuplier, choisi pour son caractère antiseptique et sa durabilité. Mais les poignées chromées et les contenants géométriques en verre pour ranger le sucre, le sel ou les bonbons, caractéristiques des Cubex, sont bel et bien inclus dans les rééditions.

Les nouvelles cuisines Cubex sont commercialisées depuis le début du mois de mai, en huit coloris. Elles s’inscrivent dans une catégorie haut de gamme. Environ 20.000 euros sont nécessaires pour installer une cuisine Cubex dans son intérieur.